Vous allez me dire qu'avec toutes les merveilles qui foisonnent sur le net, un énième post qui parle lingettes n'est pas franchement utile. Tant pis, comme je le dis souvent, ce blog c'est avant tout mon petit carnet de mémoire et si mes minis réalisations peuvent aider ou inspirer les autres, c'est toujours ça en plus.

En achetant de l'éponge pour réaliser des capes de bain et des bavettes pour des cadeaux de naissance, j'avais dans l'idée d'utiliser les chutes pour confectionner des gants de toilettes et augmenter mon stock de lingettes.

Il m'a fallu un an pour m'y coller mais c'est enfin chose faite.

DSC03391

* Pour la naissance de Louison, j'avais déjà cousu des lingettes, je pense en avoir perdu quelques unes, certaines se sont un peu décousues mais dans l'ensemble, elles sont restée intactes. Elles sont encore toutes belles et dans l'ensemble peu tacher (merci les trempages dans du perparbonate !).

Depuis, celle-ci me servent au quotidien et pour tout. Des petits débarbouillages à une fonction plus improbable de protège-slip. Comme beaucoup d'entre nous, la conscience du déchet, l'envie de bon pour notre corps s'est fait ressentir au fil des années. Alors, pendant ma période de règles, pour mes nuits de gardes ou pour les jours où trouver des toilettes est plus compliqué, j'utilise une cup. Mais à la maison et dans la plupart des situations, je fonctionne sans presque rien. D'ailleurs plus le temps passe et moins je me sers de ma cup et de plus en plus d'une simple protection pour un eventuel "accident". Pour cela, jai acheté il y a plusieurs années des protèges-slip du commerce. Mais je les trouve épais. Et j'avais la flemme d'en coudre. La côté imperméable ne n'est pas indispensable. C'est comme ça que j'ai commencé à utiliser les lingettes placées d'une pointe à l'autre et repliées. En plus j'en ai de 2 épaisseurs selon les besoins du moment. Du coup, j'ai eu besoin de renouveler un peu mon stock.

Les lingettes doublées d'un joli coton sont jolies mais la face en coton n'est pas si agréable. Alors tant pis pour l'esthétisme, j'ai opté comme il y a presque 7 ans pour 2 versions bi-matières : on ne change pas une équipe qui gagne. Les lingettes mesurent 15 x 15 cm.

- Une version éponge/polaire (super douce et assez épaisse) :

DSC03395

Face polaire :

DSC03397

Face éponge :

DSC03398

- Et une version plus souple et légère en flanelle/éponge.

DSC03399

La flanelle vient de vieux draps de bébé de quand j'étais petite et pour plus de finesse, l'éponge a été coupé dans des vielles serviettes un peu élimée et fine mais encore douce.

DSC03400

* Il y a un autre truc qui disparaît plus vite que son ombre dans la salle de bain, se sont les gants de toilettes. Mon stock était franchement insuffisant. L'éponge que j'avais en stock étant bien moelleuse et mes chutes étant de bonnes tailles, c'était l'occasion d'en coudre un petit stock.

DSC03401

J'ai coupé des rectangles d'éponge de 21 x 31 cm. Pour la déco, des chutes de biais et de rubans.

DSC03402

Quand j'ai pu, j'ai utilisé directement les bords de tissu. 

DSC03403

Pour les chutes coupées au mileu, j'ai utilisé des chutes de biais pour border l'éponge.

DSC03404

* Avec les chutes de chutes, j'en ai aussi profité pour coudre des cotons à démaquiller pour ma maman. Il me restait des chutes de velours de bambou utilisé pour les couches lavables et les turbulettes d'été de Louison. Ils ont donc une face en éponge et une en velours de bambou.

DSC03394

Elles sont hyper douces !! J'ai utilisé un verre pour tracer et couper mes ronds, les disques mesurent dont un peu moins de 8 cm. Comme pour les fines lingettes, j'ai surjeté à 3 fils pour assembler les 2 épaisseurs.

Finalement, j'ai drôlement papoté autour de simples rectangles de tissus ! Comme quoi !! 

A bientôt.