Comme vous avez pu le lire récemment, l'année 2012 est placée sous le signe du changement dans la famille Chat. La plupart des évènements étaient plus au moins prévus et/ou attendus mais la proximité de tout ça un peu moins !! Alors en à peine 6 mois, je peux lister : un licenciement économique, la joie d'apprendre qu'un chaton avait élu domicile dans mon bidon, un déménagement... Je vous passe les détails et choses plus banales mais ça a remué dans la chaumière !! Le tout étant totalement positif et bien vécu (je vous rassure !!).

Moi qui est parfois peur de l'ennui, je dois dire que je n'en ai pas eu le temps. Il faut bien préciser que, de toute manière, je ne sais pas m'ennuyer !!

J'ai déjà pu vous montrer quelques chiffonneries réalisées pendant cette période et j'en ai encore en réserve... Mais, il y a un autre ouvrage qui m'a bien occupé avant notre déménagement. Et oui, avant l'arriver du Chaton et donc peut-être sûrement de manquer de temps, je me suis lancée dans la production en série :

Les couches lavables...

Je m'interrogeai sur le sujet et ma copino-sage-femme-danseuse m'a prêté ce très bon livre :

couv-guide-1

et surtout, elle m'a montré ce qui se faisait, ce qu'elle avait testé et surtout apprécié.

Alors, si au départ, je me serais jetée à corps perdu dans les couches TE1 (comprenez "toute en un"), elle m'a persuadé d'opter pour une culotte et une couche dissociée.

Voici quelques uns de ses arguments :
- moins de problème de fuite
- plus de couture à faire mais :
- résolution du problème du séchage.

L'inconvéniant apparant étant qu'il faut superposer la culotte sur la couche. Alors, à l'usage et question couture, on double presque le temps de travail. Cela peut sembler plus fastidieux. Pourtant, la résoltution du problème de séchage et la meilleur étanchéïté m'ont convaincu.

Je m'explique en vous présentant "les bêtes !!" :

Voici une Culotte :

culotte

et voilà une Couche :

 couche

Pour faire simple, la couche absorbe et la culotte permet l'étanchéité. Alors pourquoi dissocier les deux ?

Le problème avec les toute en 1, c'est que la partie intérieure sèche très péniblement et qu'il est déconseillé de les sécher en machine. En effet, la matière imperméable de la culotte (le PUL) ne passe pas vraiment au sèche-linge sous peine de l'altérer, mais en revanche, elle sèche très rapidement à l'air libre.

Ainsi, avec la couche dissociée de la culotte, cet inconvénient est mis de côté. Le première avantage, c'est que la culotte n'est pas forcément souillée à chaque fois, elle peut donc être utilisé plus longtemps sans être lavée et séchée. De plus, elle n'est constituée que de ce fameux PUL qui sèche presque en un rien de temps et de biais élastiqué.

Inversement, la couche doit être changée à chaque fois et sèche difficilement à l'air libre. Par contre, toutes les matières la constituant peuvent passer en machine. Le problème du séchage est donc plutôt résolu pour maintenir un bon roulement.

Et voilà, vous savez tout ou presque !!

Mon objectif était donc de coudre entre 6 et 10 culottes...

IMG_1616

et une vingtaine de couches pour pouvoir tourner tranquillement avec 1 machine maxi tout les 2 jours.

IMG_1624

Objectif atteint !!

Je vous donnerai plus de détails techniques et vous expliquerai notre méthode de réalisation dans un autre post. Qui sait, certaines d'entre vous pourraient être intéressées ou simplement curieuses.