J'espère que vous ne vous lassez pas des travaux car voici encore une étape, la presque dernière ou du moins la dernière avant un bon moment !

Pour mémire, on partait de là :

IMG_2073

Après avoir repeint le plafond, décollé le papier peint, réaménagé la colonne du four, retirer la faïence et restaurer les meubles et la table, il était temps de passer au changement du plan de travail puis à la pose de la nouvelle faïence dont j'ai déjà parlé dans un article précédent.

Pour le plan de travail, nous avons acheté 2 plans de travail de 3m en chêne massif chez Brico Dépot. Nous avions besoin d'une partie de 2,90 et d'une seconde de 1,50 mètres. Il nous fallait donc au moins un plan de travail en 3 m quand la plupart sont vendus en 2,50 m. J'ai éclusé les vendeurs dont Ikea qui propose des plans de travail sur mesure. Mais mamamia, le budget nécessaire était astronomique. Rien qu'un metre nous coutait le budget déjà dépensé jusqu'ici pour la peinture, la faïence et le petits matériels comme la colle ou la poudre à joint...

J'ai donc trouvé mon bonheur chez Brico dépot. Soit pour un budget de 318 euros pour 2 plans de travail. Il a ensuite été question de les ramener chez nous et c'est là que je suis toujours un peu dépitée quand je demande des conseils en magasin. Aller, pour rire, je vous raconte. Je demande à 2 vendeurs en train de papoter dans le rayon s'ils savent combien pèse un plan de travail... vide général dans leurs yeux... je leur dis que j'ai besoin de le savoir car s'ils sont trop lourds pour nos barres de toit, on devra envisager une autre solution... Les voilà drôlement épaté du raisonnement d'un coup et ils se disent même qu'en effet le poids de leur produit devrait être indiqué... mais le fait est qu'il ne savent pas et me répondent "ben c'est lourd madame !!"... Bon jusqu'ici, je m'en serais doutée !!... "On s'y met à 2 pour les porter alors je pense 70 kg au moins"... J'étais vraiment septique. Pas que je remette systematiquement en doute la parole des gens hein, d'autant qu'ils étaient de bonne volonté et vraiment sympa, mais tout de même, 70 kg ça me semblait énorme. Mon chéri pas tellement et surtout il était un peu trouillard à l'idée de mettre trop de poids sur la voiture et de risquer un accident. C'est compréhensible mais j'ai tout de même ressorti mes cours de techno et de maths pour calculer la densité du chêne x le nombre de mètre cube de mes plans de travail et j'ai plutôt trouvé un poids autour de 45 kg pour un plan de travail... des fillettes ces vendeurs !!! Aller, je blague, mais nous étions rassurés ! Nos barres de toit pouvant supporter approximativement 140 kg, on était à l'aise et on a donc drôlement économisé en ramenant les 2 plans de travail en une seule fois et surtout nous-même. Les barres de toit, on ne s'en sert pas si souvent mais alors, qu'est-ce qu'elles nous dépannent !! (autre exemple ici)

IMG_2392

On savait qu'on en poserait le plan de travail qu'en mai avec l'aide de mon père. Mais nous l'avons acheté tôt (tout début mars) pour lui laisser le temps de secher un peu . Le problème des plans de travil d'entrée de gamme comme ceux-là, ce n'est pas la qualité mais le turn-over qui fait qu'ils n'ont pas le temps secher entre le moment où ils sont fabriqués et le moment où ils sont vendus. Et oui, comme pour une bagnolle, le stockage coute trop cher !! On les a donc installé dans notre garage, au frais et au sec, retournant de temps en temps pendant presque 2 mois avant de s'en occuper.

En revanche, pour la découpe, je l'ai joué petite joueuse. En effet, notre plan de travail étant en L, il y a plusieurs solutions pour l'assemblage. On peut faire une découpe à 45 degrés, ce qui est impossible dans notre cas car il nous aurait fallu un plan de travail de 3,60 m. Une autre solution consiste à le fixer tant bien que mal juste bord à bord. Ce qui donne un résultat dégueulasse, autant appeler un chat une chat. Avec cette technique, il reste un creux entre le bord arrondi du plan de travail et le bord droit de l'autre qui est difficile à calfeutrer et avec un resultat approximatif et qui se sali dans le temps. Même résultat avec les baguettes de jonction, qui en plus sont assez moches pour des plans de travail en bois massif. La dernière technique consiste en une découpe d'angle. Vous pouvez voir cette technique plutôt bien expliquée ici

IMG_4431

Bien que pas mal équipé, l'idée de rater la découpe et de fiche une sacré somme par les fenêtres m'effrayait. Nous avons fait les découpes droites (et aussi les moins droites liées aux murs pas tout à fait droits, ce qui était déjà plutôt angoissant). Par contre, j'ai fait couper l'angle chez le menuisier du bout de la rue. Grand seigneur, ils nous à aussi faire les défonces en dessous pour assembler solidement les 2 plans de travail ensemble grâce à un système de tige filetée. Il nous a bidouillé les raccords mais si vous en chercher, voilà à quoi ça ressemble (ici). Pour tout vous avouez, nous n'avons pas de facture et il nous a dit qu'on lui donnait ce qu'on voulait. Mais je vais tout vous dire. J'ai estimé qu'il en avait pour 30 à 45 min pour faire les découpe + les 15 min où je l'ai embêté pour lui demander s'il voulait bien me faire ce travail et où je suis venue récupérer ma commande + le bout de tige filetée qu'il a dégoté dans son stock. On va dire 1h de travail. Mon père est artisan et bosse pour environ 40 euros de l'heure quand il peut facturer le vrai prix, c'est donc ce que je lui ai donné. Je crois qu'il ne s'attendait pas à autant et mon raisonnement l'a étonné. Mais, si je réfléchi souvent à mon budget et si je cherche beaucoup à économiser intelligemment, il faut aussi savoir payer le prix honnête. Et payé du temps perdu pour un artisan, c'est aussi reconnaître son travail. Et soyons honnête, si j'avais fait la découpe, elle n'aurait pas été aussi jolie voir ratée et je n'aurai rien économisé du tout.

Mais après tout ce laïus, il est temps de vous parler vraiment de la pose :

Déjà, j'ai appliqué en amont 3 couches sur chaque face d'huile pour plan de travail (entre la table et les plans de travail, j'ai consommé 2 bidons d'huile)

Puis il a été temps de poser les plans de travail. Le plan de travail initial a été réhaussé pour coller aux normes plus actuelles, ce qui était une bonne idée. Pour cela, il avait collé le plan de travail sur du plancher. Comme on peut le voir ici :

IMG_2555

Nous avons choisi une autre option, le bois massif étant une matière qui bouge, nous avons acheté une planche de chantier pour couper des tasseaux dedans. La suite a été réalisée par mon père puisque nous avions une grosse journée de rdv pour Louison ce jour là. Il a donc découpé des tasseaux dans cette planche pour créer une structure et ainsi rehausser le futur plan de travail.

IMG_3183

Nous sommes rentrés au moment de découper les emplacements de l'évier et de la plaque de cuisson. Nous scie circulaire faisait chauffer le bois. Après s'être pas mal agacé à cause de ça, mon père a eu une illumination et nous expliqué pourquoi et a corrigé le problème. Les lames sont vendues avec des dents bien droites et bien alignées. Ce qui en soit semble être une bonne idée. Je ne sais plus quelle terme il a utilisé mais en tout cas, la différence est significative. Il a légèrement écarté les dents alternativement une sur la gauche et une sur la droite. Ça a été révolutionnaire !! Si vous êtes confronté au même problème, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

IMG_3182

Nous avons ensuite vissé le plan de travail aux tasseaux. Puis posé du silicone noir pour l'étanchéité de l'évier.

IMG_3191+

Notre lave-vaisselle ayant rendu l'âme, nous avons dû le changer, alors pour limiter les dépenses, nous avons conservé l'évier (Et nous avons bien fait car c'est notre frigo qui a capitulé aussi quelques semaines plus tard !!). Mais nous avons changé le robinet qui était défectueux. J'en voulais un façon vieux robinet mais non avons opté pour un modèle peut-être plus durable et avec 2 positions pour une consommation d'eau plus raisonné.

IMG_3276

En revanche, nous avons changé la plaque de cuisson qui n'était pas très opérationnelle. Nous avons ensuite su le pourquoi du comment : les anciens propriétaires n'avaient pas pris la peine de changer les gicleurs pour les rendre conformes au gaz bouteille !!!! Tant pis, celle-ci est allée faire le bonheur d'une autre famille. Pour ma part, j'aurai bien tenté l'aventure de l'induction. Mais l'installation s'est révélée trop complexe sur le système électrique actuel. En plus, il aurait fallu changer d'abonnement et passé à un plus cher. Aucun intérêt. Ma maman m'a offert une superbe plaque Smeg (à prix plus sympa car dégotée chez MDA). Et j'en suis plus que ravie.

IMG_3207

Et pour cacher les tasseaux, j'avais peint des chant-plat en amont que j'ai découpé à la bonne mesure et collée lors des finitions. Et l'annecdote typique des travaux : en plus d'une prise qu'il a fallu rabaisser pour faire enfoncer correctement le lave vaisselle, nous nous sommes rendus compte après avoir coller la baguette que nous ne pouvions plus le ressortir !! En soit, on ne sort pas tout les jours son lave-vaisselle de son emplacement mais je me suis vue un jour de fuite d'eau, devoir à ce moment tout casser dans la précipitation pour accéder au lave-vaisselle... horreur-malheur !! Nous avons donc ressorti les outils pour faire une encoche de quelques millimètre dans la baguette.

IMG_3274

En quelques jours, nous avons pû poser le plan de travail et la faïence pour cette fois-ci un résultat presque final !!!

IMG_3227

Pour le reste, j'ai reposé les barres murales que j'avais auparavant.

IMG_3231

J'adore ma nouvelle cuisine. La première semaine, j'allais dans ma cuisine juste pour me dire "c'est beau". Ok je suis assez fière du résultat mais c'est surtout le soin que nous avons essayé d'apporter qui me faisait trouver que c'est beau.

IMG_3271

J'ai ensuite pu réinstaller tout mon petit et grand bazar !

IMG_3275

IMG_3277

IMG_3273

IMG_3233

Moi qui aime cuisiner, je suis vraiment heureuse d'évoluer dans ma nouvelle cuisine ! Une petite tarte aux barriaux pour fêter ça ??!!

IMG_3074

La prochaine étape sera maintenant en novembre. Quelle sera-t-elle ?? Un indice : un mur est resté brut...  Alors, des idées ??

IMG_2385

Et puis il faudra encore faire la peinture des murs aussi.