J'essai souvent d'être raisonnable, mais quand j'ai vu la combi Marieke Mum présentée par sa créatrice alias Le Labo d'Isa associée à la marque Ikatee, j'ai littéralement craqué.

En revanche, les combis, quand on n'est pas forcément grande et fine, c'est à prendre avec des pincettes. Mais j'ai une combi bustier un peu loose et short en jean du commerce que j'aime vraiment et qui me va plutôt bien.

Puis, en même temps que je cédais à l'achat du patron fraîchement sorti, j'ai aussi fondue pour un jean léger imprimé de petits oiseaux argentés sur le site Les coupons de Saint Pierre. Je me suis donc dit que ça serait un duo de choc et sans trop de risque puisque je portais chaque été depuis de nombreuses années un modèle un peu similaire.

DSC04024+

Il faut croire que je sentais les difficultés au loin car je me suis d'abord lancée sur la version Kid pour ma puce. Version que j'ai d'ailleurs dû modifier : comme pressenti, les pressions n'ont pas tenu et ont un peu déchiré le tissu. J'ai donc tout retiré, réparé et cousu des boutonnières à la place et des boutons coeurs trouvés chez mondial tissu à 70% de réduc. Une aubaine.

Mais revenons à la version Mum. Je m'y suis attaquée en début de semaine. Mais dès l'impression du patron, j'ai commencé à avoir des doutes. D'expérience, me fier à la grille des tailles est plus souvent une erreur qu'une aide. Pas vous ? (pourtant, qu'est ce qu'on peut entendre ce conseil : pour éviter les erreurs, fier vous à la grille des tailles... En faisant comme ça, je ne coud jamais la bonne taille et souvent trop large).

J'ai donc préféré mesurer ma combi du commerce qui me va bien. En comparant les mesures revelées et celles sur le patron, j'ai donc choisi une taille 40 en haut et un 42 pour être sûre en bas. D'autant que l'ouverture des cuisses est vraiment prévue juste. J'ai donc fait une première modif direct sur le patron en élagissant cette ouverture pour qu'elle se rapproche plus de ma combi du commerce. 

DSC03994

J'avais envie d'une version short et manche courte. Là encore, les manches sont prévues pour les minis bras. J'ai élargie autant que possible mais j'vais un mauvais pressentiment au vue de mes mesures. Et en effet, malgré cette première modification, mon biceps ne rentrait pas dans la manche. La faute à une ouverture d'emmanchure plus que juste. Outre le fait que ce soit trop petit, c'est de mon point de vue complètement inconfortable, surtout pour un vêtement d'été. Peut-être que vous êtes différentes de moi mais avoir des auréoles qui se dessinent en 5 min après avoir enfilé mon vêtement parce qu'il me colle aux aisselles, c'est vraiment pas mon truc. Bref, un deuxième déception pour ce patron.

IMG_4351

Encore un indice qui me fait pensé que le modèle a été dessiné sur une petite taille pour être simplement élargi pour les tailles supérieures : les pinces poitrine. Nan mais sérieux, qui a les seins sous les bras ??? Et là franchement, j'avoue que j'ai été limite en colère. Quand je vois les filles qui prennent le temps d'offrir leur patron pour qu'ils soient testés par différents gabarits et donc corrigé, je suis un peu agacée de voir qu'une marque qui se diffuse plutôt bien n'est pas cette qualité de travail en amont. Parce que vraiment mon point de vue est clair sur ce modèle : à bannir si on taille plus d'un 40. Je n'ai pas pour habitude d'être désagréable mais je suis extrêmement décue au point que j'a failli abandonner en court de couture. 

C'est vraiment l'envie de ne pas gaspiller de tissu qui m'a fait m'obstiner. Mais je trouve qu'au final j'ai fait bien trop de modifications.

DSC03995+

Dans ces modifications, il y a donc eu :

En cours de couture, un truc m'a surpise concernant le short : la largeur du dos est aussi large que le devant. Je ne sais pas vous mais perso mes fesses prennent un peu de place !! Au final j'aurai dû couper un 42 pour les fesses et un 40 pour le devant du short. Ainsi, outre la largeur des cuisses que j'ai élargit, j'ai réduit d'un cm la couture de l'entrejambe sur l'avant. Et encore, pour éviter les plis et des fronces qui peuvent être vite disgracieuses, j'aurais sûrement pû réduire encore. (avce cette modification, j'ai une largeur des fesses légèrement plus importante que celle de l'avant : ce qui me semble d'une grande logique anatomique non ?)

DSC03999

Ensuite le haut : je n'ai pas pû modifier l'emplacement des pinces. Toute confiante que j'étais, j'ai coupé les pinces au lieu de simplement les coudre pour voir ce que ça donnait. Trop tard pour changer sans tout recouper et refaire. Alors tant pis, la forme loose (voir très loose) du haut fait que ce n'est pas gênant. Moche mais pas gênant !!! En réalité, la pince aurait dû être bien 3 voir 5 cm plus basse. Encore une logique anatomique il me semble. Qui a la pointe des seins sous les aisselles ???

DSC04005

J'ai aussi revu l'encolure. Bon là c'est plus lié à une esthétisme personnelle. C'est un fait, j'ai tout de même un peu de poitrine et avoir une encolure proche du cou me donne l'impression d'avoir les seins au niveau du nombril. J'ai déjà eu le soucis avec mon petit haut Gus de PM patern. Mais bon, encore une fois je ne pense pas à être la seule avec un bonnet supérieur au C et donc à être confronté à ce soucis. Une encolure haute peu passer à condition qu'elle soit habillée. Ce qui n'est pas le cas de ce modèle. Avant :

IMG_4350

J'ai donc descendu l'encollure de 10,5 cm sur le devant. Mais j'ai aussi élargi de 1 cm aux épaules et descendu aussi la ligne d'encolure du dos de 1 cm. On aura bien le temps de se couvrir cet hiver !! Après : C'est mieux non ?

DSC04008

J'ai donc dû redessiner la parementure. Presque sans gaspillage car je les ai coupé dans les manches trop petites. Avec ce modèle, j'ai beaucoup dû jouer du découd-vite. J'ai essayé de maintenir des finitions le plus propres possible mais ce n'était pas évident au bour d'un moment.

DSC04021

Et enfin les manches : j'ai ouvert le dessous de l'emmanchure un peu au pif (je dirais de 2 cm environ). Je ne me sentais pas de redessiner les manches. Et puis franchement, à force, je crois que j'aurai mieux fait de dessiner mon propre patron.

emmanchures

J'ai hésité à juste coudre un biais mais j'avais depuis le départ envie de manches façon mancherons rattachés par un bouton (comme l'une des versions proposées par Isa sur la version Kid). Il se trouve qu'après avoir redessiné l'emmanchure, les mancherons de ma robe Suun était exactement à la bonne dimension. Je m'en suis donc servi pour avoir l'angle de dessous de bras et une largeur idéale.

DSC04006

Pour le petit détail moins lourdingue à gérer : 

DSC04011

J'ai utilisé du passepoil lurex pour orner l'enforme du dos et les poches

DSC04012

Et pour les boutons, de petits boutons de nacre trouvé dans la boite à boutons de ma grand-mère.

DSC04018

Et le truc super cool, j'en ai trouvé 2 identiques pour les épaules.

DSC04007

Dans mon idée de départ, je voulais ajouté une poche poitrine pour habiller le devant. Mais honnêtement, je commençais à en avoir ras le bol et j'ai abandonné l'idée. J'ai donc juste chippé un pin's à ma puce !!

DSC04022

Et puis pour resserrer la ceinture, j'ai juste cousu un galon dans le jean.

DSC04017

Au final, je reste vraiment déçue du patron, mais ça vous l'avez bien compris. Ras le bol des modèles dessinés pour les femmes filiformes et juste agrandit pour les autres. C'est pourtant ce qui était déjà reproché il y a une dizaine d'année aux patrons japonais. Finalement 10 ans plus tard, on en est au même point alors que les modèles sont pensés par des européennes avec la morphologie qui nous est propre.

Du coup pour ce modèle, la déception est d'autant plus grande qu'il requière trop de travail et de modification pour ce qui à la base est sensé être un basic déclinable à souhait.

DSC03997

DSC03996

DSC04020

En revanche, je suis contente de m'être finalement obstinée, car à defaut d'être parfaite, ma combi est portable et le tissu la rend très confortable. Elle sera donc dans ma valise des vacances !