Je vous avais bien dit que je vous reparlerai vite bonnet...

Il y a quelques semaines, Emilie qui travaille pour DMC m'a contacté pour tester leur nouveau fil et leur nouveau concept importé par deux jeunes Allemands  : (clic sur l'image pour accéder au site)8

myboshi_logo_2F_zugeschnitten

My Boshi, pour la petite histoire, c'est "deux jeunes passionnés de sports de glisse qui découvrent en 2009 la technique du crochet lors d'un échange de moniteurs de skis européens au Japon. C'est en crochetant des bonnets multicolores qu'ils occupent ainsi leurs soirées dans la station de ski ! C'est également au Japon qu'ils perfectionnent leur technique et enthousiasment leurs premiers fans, allant jusqu'à leur vendre leurs créations".

Le principe est simple, crocheter un bonnet en un temps record - 2/3 heures en moyenne. Plutôt sympa non ?

DSC04296

Voici le colis que j'ai reçu. Des brochures explicatives, le livre, un crochet n°6, 3 pelotes et des étiquettes "my boshi"

DSC04297

J'ai pu choisir 3 teintes parmi la quarantaine proposée. Et le choix n'est pas simple dans toute cette gamme, les couleurs sont vraiment belles. J'ai choisi du simple et du mixte, ne sachant pas trop encore pour qui j'allais destiner cette réalisation. il y a ici une petit outil amusant pour choisir vos couleurs.

livre

Concernant le livre, il a un petit côté kitchounet, mais il est plutôt bien fait pour les schémas de bases et les modèles sont simples et sympa. C'est franchement bien pour quelqu'un qui débute le crochet. En revanche, les explications des modèles de m'ont pas trop parlé. Il faut dire que ce n'est pas mon première ouvrage au crochet et que je les ai juste survolé. 

bonnet my boshi

J'ai choisi de réaliser le modèle Kobe, c'est celui qui m'a tout de suite tapé dans l'oeil. Je l'ai fait rayé pour avoir assez de laine. C'est ce qui est bien avec les modèles simple, on peut les personnaliser et les modifier à souhait.

Sinon, c'est certain, ça monte vite, je ne me suis pas chronométrée mais je pense que le temps donné est assez juste.

ponpom

Je crois qu'une intruse s'est glissée dans notre séance photo...

DSC04325

 

La laine est douce et agréable. Comparé au tricot, le crochet donne naturellement un aspect plus ferme et moins souple (ce n'est que mon avis) mais pour ce type de bonnet un peu sport-wear, c'est plutôt un rendu chouette.

étiquette

Ce que j'en retiens : un concept sympa car rapide et qui rend accessible le crochet à tous. Ce n'est pas forcément le type de bonnet que je porterai au quotidien mais pour tous ceux et celles qui partent à la neige (oui, comme on ne skie pas chez nous et qu'on part peu l'hiver et bien on va "à la neige", je dis c'que veux d'abord !!), bref, ces bonnets pour l'univers montagneux, c'est top !

DSC04311

Ça m'a beaucoup amusé de réalisé ce bonnet (et de faire les photos même si ça a été sport de convaincre ma petite famille). Je trouve que c'est très satisfaisant de commencer un projet un soir devant sa téloche et de pouvoir le porter avant d'aller se coucher. Bon ok, un bonnet pour dormir, c'est pas super utile dans nos temps modernes mais n'empêche que dès le lendemain, on peut se jeter sur un nouveau projet et faire une balade dans le froid avec son Boshi sur la tête !!! Et ça, ça me plaît !

Merci Emilie pour ce colis test !!