C'est presque comme tomber dans la marmite non ? et avec un pull marine, c'est plus cohérent !!

Non, non, non, je ne deviens pas zinzin, je m'explique...

Vous connaissez le fil "Coton Fifty" de chez Bergère de France ? Perso, je le connais depuis qu'il existe je pense (un peu comme Obélix et sa marmite, vous me suivez ??). Il est indémodable et seule la gamme colorée se met à la page tous les ans.

A une époque déjà lointaine, ce n'est pas pour tricoter que j'achetais ce fil mais pour faire des dizaines de tresses et de bracelets brésiliens... Aller, sûr que ça vous rappelle des souvenirs... les bracelets qu'on nouait à l'infini et qui montaient jusqu'à la moitié du bras, qui mettaient des heures à sécher, qui sentaient le chien mouillé après la piscine et qu'il ne fallait couper sous aucun prétexte de peur de rompre le voeu récité au nouage... J'en ai tellement fait que 15 ans après, je n'ai plus besoin de bouquin pour en réaliser. (Mais pour celles que ça intéresseraient, j'avais ce livre, il me semble proposé lui aussi par Bergère de France dans ces mêmes années. Il était vraiment top, il faudrait que je le retrouve tiens !!). 

Mais aujourd'hui, ce n'est pas de bracelets que je vais vous parler mais du Petit pull Marine de mon chaton. Si vous vous souvenez, il y a quelques temps, Margaux qui travaille chez Bergère de France, m'a proposé un partenariat et j'ai reçu un colis surprise qui contenait le nécessaire pour réaliser un modèle repéré dans le dernier magazine Printemps/été enfant et layette.

mag

Ce magazine est vraiment une mine de modèles trop chou pour les tous petits et pour les plus grands. Allez le feuilleter par ici. Entre-autre, il y a le pull bleu turquoise à manches trois quart, le gilet croisé, le pull à la libellule... ET, le pull à petits noeuds dans le dos pour les grands sur lequel j'ai litérallement flashé. Mais, Louison est encore petite, alors Bergère de France a aussi eu la bonne idée de le proposer en version layette... Mouahaha, j'adore... 

MAG modeles

J'ai hésité à réaliser la robe mais, même si c'est du coton, c'est un modèle qui tiens chaud et une robe me semble peu appropriée pour cette saison qui vient enfin d'arriver. Je me suis donc rabattue sur le gilet, tout aussi craquant et bien plus pratique et utile à mon goût.

Pour les détails techniques, il s'agit donc du Fil Coton Fifty, dans les couleurs fraîches proposées dans le magazine (Cytise et Coco). Toujours aussi agréable à tricoter et super douillet pour les bébés. J'avais déjà réalisé un gilet avec cette qualité pour Louison (vu porté ici).

DSC02429

Un modèle tout simple, facile et assez rapide. La partie au point mousse apporte un peu de fun à ce modèle basique...

dos

et les petits noeuds font toute l'originalité de ce modèle. Contrairement au modèle enfant, ils sont placés devant. J'ai d'abord trouvé ça moins rigolo mais c'est certainement prévu ainsi pour des raisons pratiques : selon son âge, un bébé se tient encore beaucoup sur le dos et les noeuds le gêneraient. Je n'ai donc pas cherché à modifier le modèle.

NB : tout placement de produit est totalement fortuit puisque les photos ont été réalisées chez elle lors d'une aprèm tricot/crochet/couture/papote mais si vous recherchez des flexs sur mesure, cest encore et toujours chez Bibi que ça se passe.

noeud

Margaux m'avait aussi fourni les pressions à coudre qui vont bien mais ma flegme m'a poussé à utiliser des pressions résines de toute manière dissimulées par les noeuds.

DSC02393

Le bord côte fini classiquement et joliment les poignets. En revanche, je n'ai pas réalisé les manches en circulaire pour éviter une couture car après essai, le résultat n'était pas assez régulier à mon goût.

DSC02424

Parce qu'on le sait, je déteste coudre les tricots. Pourtant, ça ne m'empèche pas de m'être appliqué pour les raccords des rayures mais vraiment je m'aime pas ça. Je ai donc limité les coutures en tricotant d'un seul tenant le dos et les deux devants. Et toc, 2 coutures de moins. Et pour assembler les épaules, j'ai utilisé la technique qui consiste à rabattre à 3 aiguilles (il faut juste tricher et ne pas rabattre les mailles, comme pour faire des rangs raccourcis). Et hop, encore 2 de moins !! 

Et pour conclure, petit défilé haute tricot couture... (oui, comment on dit pour du tricot ??)

DSC02387

DSC02392

On dirait qu'elle pose !!

DSC02385+

Vraiment Merci Margaux et Bergère de France de m'avoir permis de redécouvrir la marque.

Je précise que je n'ai pas été influencé pour rédiger ces posts, toute liberté m'a été laissé. Ainsi, je me permet de vous redire à quel point les laines BDF sont de qualité. Je n'ai trouvé aucun noeud (contrairement au concurrent bien connu... grrrrrr) et malgré les nombreux lavages, j'ai encore quelques pulls tricoté par ma grand-mère qui sont encore d'attaque. J'ai apprécié de me remplonger dans l'univers traditionnel de la marque et j'ai adoré voir le renouveau des modèles. 

Alors forcément, j'ai un peu craqué à la Grande Braderie du week-end dernier et j'ai fait mon stock comme qui dirait !!!

Vous n'avez donc pas fini d'entendre parler des laines Bergère de France ici, j'en ai bien peur !!