Il y a des achats un peu compulsifs, des envies et parfois il y a aussi des investissements bien utiles :

 51r6ui7tedL__SL500_AA300_

 Alors pour tester ce nouveau livre, j'ai tenté le pantalon à coulisse :

 IMG_1035

Après un tour sur le blog collectif "Je couds Citronille", jai pu lire que le pantalon est très juste au niveau des cuisses... J'ai donc préféré couper un 42 pour 40 habituel (selon les magasins, soit je ne rentre pas du tout dans cette taille soit je suis bien tout pile... comme c'est pénible les pantalons !!).

Montage pantalon

Résultat, il est pile au niveau des cuisses, je n'ai pas intérêt à prendre du volume à ce niveau. En revanche, au niveau des fesses et du début de la cambrure du dos principalement, j'ai du retirer 6 cm d'ampleur pour supprimer l'effet sac à patate. Que le pantalon fronce et garde de l'ampleur devant, c'est normal. En revanche, je n'ai jamais vu de bébé dans le dos !! Bon, je précise que je découvre de plus en plus que je suis plus cambrée que ce que je pensais, ce qui explique que tout mes pantalons baillent !!

IMG_1054

Avant d'être portable et d'oser sortir, je l'ai donc repris 2 fois. Mais, c'est un pantalon tout simple. Facile et confortable à porter. Les poches finissent bien le pantalon. Je pense que la taille basse me permettra de le porter presque jusqu'au mode "baleine avancée". Et de tout façon, d'ici là, le froid sera surement déjà revenu.

 IMG_1052

Il est cousu dans une toile de coton d'une qualité extraordinaire (qui se déchire parfaitement à la perpendiculaire dans chaque sens du droit fil !!) et m'a coûté moins de 2 euros...

Vous vous demander comment c'est possible ? Et bien, avec Bibi, nous sommes allées dans une solderie. Figurez-vous que le Monsieur est d'une générosité extraordinaire. Il suffit de demander 2 mètres pour en obtenir 4, d'en demander 5 pour se retrouver avec une fin de rouleau de 19 mètres tout de même... On n'a même pas osé calculé le prix au mètre tellement c'est dérisoire !!

Concernant la qualité, et bien figurez vous qu'après "enquête", nous avons appris que les tissus venaient des chez Dior et que le papa du Monsieur en question les avaient récupéré en son temps à la fermeture d'un des ateliers... Vous y croyez vous ??? Alors, il faut fouiner, sortir les rouleaux et venir avec une bonne lampe de poche mais autant vous dire qu'on a fait un stock !! Petit échantillon :

IMG_0658

Le seul inconvénient : ils ont été stockés tellement longtemps qu'ils ont une odeur tout à fait particulière qui nécessite vraiment un bon passage en machine avant usage !!