Notre gala de danse approche à grand pas. Comme chaque année, la question des costumes est au coeur des réflexions et des débats. Pour le groupe des classiques supérieurs (Supérieur est un bien grand mot mais on ne rigole pas hein !!) voici la chouette musique que notre professeur de choc nous à choisi :

Sympa non ? Alors, cette fois, pas question de bricolage, il nous fallait une tenue au top, classique, sérieuse mais pas trop :

Un tutu rouge ???? Ok Professeur, tes désirs sont des ordres...

Si c'était aussi facile que ça, ça se saurait... Et oui, malgré près d'une centaine de danseurs et danseuses inscrites aux actifs de l'école, celle-ci est gérée par une association modeste (dont je fais partie). L'accès au cours est on ne peut plus raisonnable, mais du coup, le budget pour la mise en oeuvre du gala est bien modéré. M'enfin, un peu de malice, de patience et de bonne volonté et nous voilà avec des tutus plutôt sympathiques.

IMG_0075

Si un jour vous avez besoin de réaliser un tutu, voici ma recette :

- Dans la largeur du tulle, couper 2 bandes de 40 cm de haut, 2 de 35 cm, 2 de 30 et 2 de 25 (Pour plus de volume, l'idéal est de doubler les quantités mais, budget oblige, nous avons réduit l'épaisseur).
- Poser les 2 bandes de 40 cm l'une sur l'autre et les assembler aux extrémités. Faire de même avec les bandes de 35, 30 et 25 cm.
- Insérer ensuite les "tubes" ainsi formés les uns sur les autres comme suit : enfiler sur le tube de 35 cm de haut sur celui de 40, puis celui de 30 cm sur ces deux tubes et enfin celui de 25 cm.
- Passer un grand fil au niveau de la ceinture pour froncer l'ensemble et fixer le tout sur un élastique large préalablement cousu pour former la ceinture.

Votre tutu est prêt à danser !!

En prime, voici quelques photos prises lors l'un shooting avec l'amie de notre professeur de choc !!

427856_3529635160909_1273111737_3526960_436651394_n

tutu montage Marie

J'en profite pour passer quelques Mercis : à Émile pour ces années de danse qui rendent les samedis matins joyeux, à mes "co-danseuses" pour leur aide lors de nos ateliers clandestins et à Marie d'avoir accepté d'apparaitre ici.