Autant vous le dire tout de suite, ce post va être riche de blabla et risque de ne pas intéresser tout le monde. Mais qui sait, certaines oreilles pourraient y trouver plaisir (hum hum) et intérêt !!

Je vous ai parlé d'un nouveau rendez-vous fixé avec Bibi, il est tant que je vous dévoile le but de notre nouvelle virée...

Il y a un bon moment, un gentil papa et une gentille mère Noël m'avait apportés un très chouette cadeau. Sauf qu'ils n'avaient pas prévu que le dit cadeau ne fonctionnerait jamais vraiment. Pourtant, il y a eu de nombreux essais (tissus, fils, réglages...). Mais bon, la bête était décidément capricieuse.

Qu'à cela ne tienne, les lutins du Père Noël n'avaient qu'à la réparer. Premier renvoi en garantie : la machine ne fonctionnait toujours pas et est revenue totalement éraflée (ils ont du croire que c'était un skate-board et non une surjeteuse). Deuxième retour en garantie : disparition de la machine, agacement de la mère Noël et de moi- même.  L'atelier du père Noël a finalement capitulé et une gentille dame du SAV nous à obtenu le remboursement de la machine avec un subterfuge dont elle a eu le secret.

Bref, depuis un an et demi, je n'ai guère profité des bienfaits du surjet !! Il était temps de remédier à cela... Voici la petite nouvelle, fraîchement débarquée à la maison.

IMG_0559

C'est pourquoi, je vous parlais d'une virée... Avec Bibi, nous avons bénéficié d'un cours particulier. Des indications sur la machine elle-même, des conseils de couturières, des astuces de pro. On va dire que je n'ai ni perdu mon temps, ni mon argent (enfin, celui du père Noel).

 IMG_0555

D'ailleurs, si vous habitez dans ou proche de la Marne et que vous souhaité investir dans une machine, je vous conseille vivement les établissements Maccor de Châlons en Champagne.

Malgré la différence de prix (pas si énorme par rapport au prix internet), je vous recommande vivement, surtout pour une surjeteuse (et si comme moi vous débuter) d'acheter votre machine en magasin. Ce conseil ne vaut que si le magasin propose une initiation gratuite avec votre machine et si le ou la vendeuse vous propose une démo AVANT achat de la bête et non uniquement si vous signez au bout d'un chèque !! (Je ne vise personne évidemment !!) Bonus non négligeable, je suis cordialement invitée à revenir après quelques semaines d'utilisation pour reposer les questions oubliées et autres détails qui me passeraient par l'esprit.

 IMG_0562

Une dernière chose au sujet des surjeteuses même si ça peut sembler évident... Je crois vraiment qu'il vaut mieux attendre et mettre petit à petit ses économies dans une jolie tirelire pour acheter un bonne machine.

Le confort et la facilité d'usage d'une surjeteuse de qualité valent cet effort de patience. Vous aurez simplement envie de coudre sans penser aux réglages difficiles et autre soucis. Pour exemple, avec ma première machine, les réglages étaient tellement pénibles et insatisfaisants que je ne la sortais plus ou presque du placard (jusqu'à ce que je décide que ça ne venait pas de moi mais de la machine elle-même). Pour précision, la toyota est vendue à 400 euros (300 en réalité puisqu'elle est quasiment toujours soldée). Ma nouvelle machine n'a donc couté que 65 euros de plus. Un broutille quand on voit le rapport qualité prix...

Entre les deux, c'est le jour et la nuit. Je l'ai depuis à peine quinze jours et j'ai déjà tenté les ourlets roulottés, le surjet trois fils, le quatre fils pour assembler plus solidement. J'ai changé six fois de type de fils et de couleur. Rien à redire, réglages très légers à faire entre chaque changement et seulement si on veut être un peu tatillon.

Bref, J'ADORE CETTE MACHINE ET LE SURJET !!!!!