Puisque je suis de retour au pays pour quelques jours, je vous propose un défi récurrent de mes séjours dans le Berry.

Je n'ai pas d'enfants qui usent leurs fonds de culotte et qui déchirrent leurs genoux à trop jouer. Non, rien de tout ça pour le moment. Par contre, j'ai un papa et un frère qui joue les travailleurs de l'extrême !! Bon, ok, j'exagère un tantinet, mais, dès que je rentre au bercaille, j'ai une petite pile de pantalons, vestes de travail décousus, troués, déchirés...

IMG_0440

Alors, A LA MANIERE DE NOS GRANDS MERES qui détestait le gaspillage... Alors, je rapièce, recouds, reprise... Je fais surtout de la restauration voir de la sauvegarde.

IMG_0444

Il faut dire que ça ne change pas beaucoup de mon métier...

Petite parenthèse : Dommage que je ne puisse plus l'exercer ce chouette métier... Et oui, le grand méchant mot à été prononcé : Licenciement économique et fermeture définitive de l'Atelier. Mais, vous voulez que je vous avoue quelque chose, je suis soulagée. Depuis des années, j'ai travaillé dans de sacrés conditions et avec de sacrés numéros au dessus et à côté de moi. Tout ça m'a épuisé et miné à petit feu. Alors, même si aujourd'hui, tout n'est pas réglé (ah, les longueurs administratives...) et bien je souffle. Voilà, c'est dit !! Fin de la parenthèse.

Alors, à défaut de vitraux, voici de la restauration textile :

Petit Avant (à gauche) - Après (à droite) d'illustration !!

TROU TROU

Alors, ok, ce n'est pas du grand luxe mais ça tiendra jusqu'à prochains trous... J'veux des trous, des p'tits trous, encore des p'tits trous... Oui, ba, pas trop tout de même !!

Et pour les autres Défis, sûrement plus réfléchi, c'est par ICI