Ah la mode… Je ne suis pas sûr de la suivre de près celle-là.  Je ne crois pas être une fashion victime (c’est grave ?). Bon, je reste plutôt influencée (influençable ?) et je pioche les éléments qui me plaisent dans l’actualité « modesque ».

Je ne sais pas vous mais parfois je me demande si je suis la mode (du verbe suivre évidemment : joli lapsus !) ou si c’est la mode qui me suis. Parfois, je suis contente de voir que certaines choses que j’aime sont à la mode…

081216_exposition_les_marins_font_la_mode_aspx64748PageMainImageRef

Exposition "LES MARINS FONT LA MODE"-MUSÉE NATIONAL DE LA MARINE, qui s'est déroulée l'année passée mais que je n'ai pas vu.


Exemple : j’ai toujours aimé le style marin, et qu’est-ce qui est revenu l’hiver dernier ? Les rayures bleues et blanches… formidable… Et cet été, qu’est-ce qui se porte bien volontiers ? Les motifs floraux et les liberty que j’affectionne particulièrement.

52673240_p

Espadrilles Pare Gabia en liberty éloïse avec le petit passepoil jaune tendance de l'été 2010...


Ah, vive la mode et son perpétuel recommencement.


Mais vraiment, les collections qui n’en finissent plus de se succéder, c’est affolant ! Franchement, vous arrivez à suivre vous ? Et votre porte-monnaie ?

Question tendance, j’aime acheter des vêtements « intemporels » que je pourrais facilement reporter l’année suivante (soit 2-3 fois car après ils sont trop usés !) : c’est plus économique, on s’en lasse moins, c’est plus facile à assortir et ça n’empêche pas l’originalité.

Et puis, je suis comme tout le monde, il y a quelques ratés de placard… Oh je suis sûr que vous en avez aussi des petites folies achetées sur un coup de cœur mais jamais portées !


Maintenant vous allez me dire, « bon, tu causes, tu causes mais je vois pas le rapport avec le fait maison de ton titre ! »


Justement, tout est lié, le fait maison EST à la mode et moi j’aime le fait maison. En cuisine, c’est souvent meilleur et dans toutes mes autres activités et bien ça m’occupe l’esprit, ça m’évite l’ennui et surtout ça me fait plaisir…


« Et le coût de la vie dans tout ça ? »


Et bien il paraît que le fait maison c’est économique… pas toujours ? Je ne calcule pas tout il est vrai. Par contre, j’aime faire des comparaisons :


IMG_2021_Il est clair que pour la Boite à bijoux, entre l’achat du tissu, du carton et de la colle, on aurait trouvé ça dans un magasin de zozors (traduisez bazar) pour une bouchée de pain mais c’était un plaisir.

Mais en faisant un peu attention et en achetant au bon moment, j’arrive, dans l’ensemble, à me coudre des petites robes sympa entre 10 et 20 euros. Souvent, je garde mes tickets et je calcul le pris de reviens de ma réalisation, comme ça, pour indication.


« Et les cadeaux ? »


DSCN8143_Ah, là, c’est plus tabou, ça ne se dit pas. Mais, je dois reconnaître que ça me permet d’offrir des choses personnelles pour un coût raisonnable (en tout cas, un montant que je ne pourrais pas me permettre à l’achat d’un produit fini). Exemple (j’aime bien les exemple, on se comprend tout de suite) : acheter 3 sacs à main pour mes copines parisiennes, impossible (ou plutôt démesuré même si je les adore) sauf qu’en les cousant j’ai pu en faire 3 pour une trentaine d’euros soit, grosso-modo, pour le prix d’un seul ! (rhho, on avait qui qu’on annonçait pas le prix des cadeaux : tant pis)


Finalement, en écrivant cet article, je me rends compte que j’ai trouvé une alchimie qui à déjà fait ces preuves : faire plaisir et se faire plaisir en restant raisonnable (et dans ses moyens) ! Le tout au milieu des chiffons !